Pulvérisateurs Laser compatibles avec l’eau de Javel

La pulvérisation d’eau de javel ou de produits désinfectants peut se faire avec les pulvérisateurs Laser suivants :

 

Ces pulvérisateurs s’avèrent très performants pour les opérations et campagnes de désinfection, pour endiguer la progression des épidémies, etc…

Dilution au 1/50e à partir d’eau de javel en solution à 2,6% de chlore actif (soit 2% d’eau de javel pour 98% d’eau), temps de contact minimum de 15 minutes.

Le port des équipements de protection individuelle (comme les combinaisons et sur-combinaisons, lunettes, gants, masques, etc) est obligatoire durant la manipulation des pulvérisateurs Laser et de produits chimiques agressifs.

QUELQUES INFORMATIONS SUR L’EAU DE JAVEL

L’eau de Javel se présente sous forme liquide (en bouteilles ou en berlingots) ou solide (en pastilles). Sous forme liquide diluée (bouteilles), elle se conserve trois ans. Sous forme concentrée (berlingots), elle ne se conserve pas plus de trois mois. C’est pourquoi les berlingots doivent être dilués rapidement (à l’eau froide). Si ces délais sont dépassés, le produit ne désinfecte plus. L’eau de Javel doit par ailleurs être conservée à l’abri de la lumière et de la chaleur.

Pour éviter les accidents, l’eau de Javel et les effluents en contenant sont stockés dans des emballages en matière plastique. L’INRS précise que le verre peut être utilisé, mais dans des bonbonnes protégées par une enveloppe métallique convenablement ajustée.

L’eau de Javel est commercialisée sous plusieurs niveaux de dilutionLa quantité de chlore est exprimée en pourcentage de chlore actif (c.a.). Ce pourcentage représente la masse de dichlore formée à partir de 100 g d’eau de Javel. On trouve par exemple des bouteilles d’eau de Javel à 2,6 % de chlore actif et des berlingots d’eau de Javel concentrée à 4.8% % de chlore actif.

Le produit commercial change de nom en fonction de la dilution :

    extrait de Javel : produit contenant 9,6 % de chlore actif ;

    eau de Javel : produit contenant 2,6 % de chlore actif ;

    eau de Labarraque : eau de javel diluée.

Les pastilles d’eau de Javel sont en fait des pastilles de dichloroisocyanurate de sodium. Lorsqu’elles sont dissoutes dans l’eau, le dichloroisocyanurate de sodium réagit avec l’eau pour donner de l’hypochlorite de sodium et de l’acide cyanurique.

Aujourd’hui, l’eau de Javel est parfois incorporée dans des détergents pour proposer des produits « 2 en 1 » qui nettoient et désinfectent.

DESINFECTION A L’AIDE D’EAU DE JAVEL

Avant d’utiliser un produit, il est obligatoire de tester son efficacité sur le matériel à détruire.

Le chlore détruit très rapidement les bactéries, virus ou champignons. En fonction de la concentration et du temps de contact, l’eau de Javel peut avoir une action différente: bactéricide, virucide, sporicide, fongicide.

La dilution adaptée sera établie au cas par cas.

L’eau de Javel est commercialisée sous différentes formes:

  • solution stabilisée en bouteilles titrant 9 degrés chlorométriques ou 2,6% de chlore actif, conservation environ six mois;
  • solution concentrée titrant 36 degrés chlorométriques ou 9,6% de chlore actif à diluer;
  • comprimés de dichloroisocyanurate de sodium, d’utilisation facile, mais d’activité désinfectante moindre.

À partir de la solution mère à 9 degrés chlorométriques, différentes dilutions sont réalisées extemporanément avec de l’eau froide ou tiède.

Précautions à prendre

L’eau de Javel doit toujours être utilisée seule. Elle est incompatible avec les acides forts, les détergents cationiques et le formaldéhyde en solution concentrée. Elle ne doit pas être employée sur des appareils ou des matériels oxydables (aluminium, cuivre…). Son activité est partiellement inhibée par les protéines et l’eau calcaire. L’eau de Javel se dégrade rapidement. Il faut donc la conserver à l’abri de la lumière, de la chaleur et vérifier sa date de péremption. Les solutions à base d’eau de javel ne doivent donc pas être stockées trop longtemps. Elle est irritante pour la peau, les yeux et les voies respiratoires .Il est préconisé de porter des gants et des lunettes pour manipuler ce produit.

Exemples d’utilisation

  • Matériel souillé: dilution au 1/10e à partir de la solution à 2,6% de chlore actif, temps de contact minimum de 15 minutes (pour l’utilisation dans un pulvérisateur à pression préalable, nous préconisons une dilution de 1/50° soit 2%)
  • Surnageant de culture, sang: dilution au ¼ à partir de la solution à 2,6% de chlore actif, temps de contact minimum de 30 minutes à cause des protéines.
  • Déchets liquides (méthode préconisée par le HCB): dilution extemporanée à 2° chlorométrique final, temps de contact de 12heures